« Groundation revient dans vos oreilles avec la réédition remixée et remasterisée de leur second album Each One Teach One (sorti en 2001), et des versions Dub inédites de l’ensemble du projet ! Le titre de l’album est une célèbre formule qui reflète le partage et la nécessaire transmission du savoir entre les générations et plus particulièrement les rastas. D’où l’envie de voir cet opus à nouveau dans les bacs, avec toujours ces lignes de jazz somptueuses et ce groove à la jamaïcaine. La version Dub a été enregistrée par le producteur californien King Robby et donne une nouvelle dimension à cet album devenu mythique. Il ravira les amateurs de Dub et permettra aux fans de Groundation de redécouvrir le groupe, et les arrangements fouillés de chacune des tracks, sous une autre esthétique. Quant au nouveau mix digital d’Each One Teach One, il révèle avec clarté et puissance l’incroyable talent des musiciens. Les nouvelles technologies ont permis à l’album de sonner mieux que jamais ! Plus de puissance de basses et de son, tout ce qu’il faut pour savourer encore et encore un album phare de l’histoire du groupe de reggae californien le plus emblématique de ces dernières années. On y retrouve bien sur des featurings jamaïcains de taille avec la participation de Ras Michael, légendaire percussionniste Nyabinghi, et Marcia Higgs, la fille du père du reggae, Joe Higgs, aux harmonies vocales. Le tout remixé par l’ingénieur à succès, éternel compagnon sonore de Groundation, Jim Fox ».

« Absent des bacs de nouveautés depuis 2014 et l’album A Miracle, le groupe de reggae américain Groundation ressurgit avec une réédition de son second disque, Each One Teach One, paru en 2001. Cette version remasterisée est accompagnée de ce Each One Dub One, les versions dub des 11 titres du disque original, confiées au méconnu producteur californien King Robby – un choix de pseudo audacieux quand on sait que les couronnes sont décernées par le public dans le reggae. Avec une production très moderne, ces remix ont le mérite d’amener un nouvel angle sur les chansons de Groundation, même si le Robby a tendance à abuser du delay sur les voix.

Mais ce n’est pas l’essentiel : ce disque marque surtout la fin de Groundation tel qu’on le connaît. Le leader Harrison Stafford s’est brouillé avec ses compagnons de route : il a annoncé une tournée de “Groundation New Generation” avec d’autres musiciens, sans avoir la délicatesse de prévenir les membres originaux ! Sur Facebook, le trompettiste David Chachere s’est fendu d’un post amer : “Je suis content de voir que Groundation va revenir sur scène, mais le chanteur n’a invité aucun des membres du groupe à le rejoindre. Donc Groundation ne revient pas vraiment sur scène…” Pire : une bataille juridique classique devrait dicter la set list des concerts. Une bien triste nouvelle sachant que toute la magie de Groundation reposait sur la complicité entre ces instrumentistes surdoués et la voix si caractéristique de Stafford. On se consolera en réécoutant leurs vieux albums. » – https://www.qobuz.com/fr-fr/album/each-one-dub-one-groundation/aw4i7jqhimzcc